Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog FORCE OUVRIERE BOLLORE LOGISTICS

Connaître l'actualité de Bolloré Logistics et du Groupe Bolloré c'est indispensable. Connaître vos droits également, ce blog est là pour répondre aux questions que vous vous posez. N'hésitez pas à nous contacter.

Des surprises pour 2015 : les cadeaux empoisonnés du Père Noel

* La lettre prioritaire à timbre rouge passe de 0,66 € à 0,76 € soit plus 15 %. Le timbre vert passera de 0,61 € à 0,68 € soit plus 11,5 %. Une hausse de 1 % est prévue pour les colis. Une augmentation beaucoup plus faible serait appliquée pour les tarifs aux entreprises.

* Le prix du gazole augmente de 4 cents hors TVA ; + 2 cents pour lʼaugmentation de la taxe intérieure brute (TICPE) et 2 cents pour la taxe carbone qui remplace lʼécotaxe refusée par les « bonnets rouges ».

* Les détecteurs de fumée deviennent obligatoires à partir du 8 mars 2015 pour tous les logements. Il vous en coûtera entre 20 et 30 €. Si vous êtes locataire, cʼest à votre bailleur dʼéquiper à ses frais votre logement. Obligation dʼaviser votre assureur. Respectez les normes : CE NF EN 14604.

* Les transports en Ile-de-France augmentent de 2,9 % en moyenne. Le ticket à lʼunité passe à 1,80 €. Tous les franciliens pourront voyager dans leur région pour un forfait de 70 € par mois.

* Les tarifs SNCF nʼéchappent pas aux augmentations. Une hausse pouvant aller jusquʼà 2,6 %. Cette augmentation est justifiée par le gouvernement par les nécessaires « investissements en termes de maintenance ».

* Dans un premier temps, le prix de la course de taxi est majoré de 1 %. Mais après les dernières actions des taxis et de celles prévues en janvier 2015, il faut sʼattendre à dʼautres mesures.

* En ce qui concerne les assurances, elles appliqueront une hausse jusquʼà 2 % pour les automobiles et 2 à 4 % pour les habitations. Consultez votre assureur avant les surprises !

* Selon les établissements, les frais de prestations bancaires (cartes, virements, etc…) pourront augmenter diversement. Consultez votre banque.

* Avec la réforme fiscale, de nombreux retraités sont devenus imposables et ont perdu des avantages sociaux comme la gratuité de la redevance audiovisuelle. Celle-ci passera de 133 € à 136 €.

* La taxe intérieure sur la consommation (TICGN) passe de 1,27 € à 2,64 €. Ce qui entraîne une hausse prévue de 1,8 % des tarifs réglementés.

* Avec les hausses de la contribution (CSPE) de 16,5 € à 19,5 € le MWh et du plafond des taxes sur la consommation de 9,5 € à 9,6 € le MWh, il en résultera une hausse prévisible dʼenviron 2,5 % des tarifs réglementés.

* Le capital décès versé par lʼassurance- maladie aux ayants droit dʼun salarié décédé sera déterminé par décret et forfaitisé (montant fixe en référence au SMIC). Jusque là, il était égal aux trois derniers salaires mensuels de lʼassuré.

* Jusquʼà présent, les retraités non imposables bénéficiaient dʼun taux de CSG à 3,8 %. Aujourdʼhui, ce taux réduit de 3,8 % ne sera conservé que pour les retraités qui ont un revenu fiscal de référence 13 900 € pour une part ou 21 322 € pour deux parts et non plus sur le montant de lʼimpôt payé ! Ainsi, près de 460 000 retraités verront leur part de CSG augmenter de 3,8 à 6,6 %, soit + 2,8 % de retenue sur leur retraite.

* Si votre retraite ne suffit pas à subvenir à vos besoins, le gouvernement vous autorise à reprendre le boulot ! Si vous êtes titulaire de lʼASPA (ex minimum vieillesse) avec 800 € mensuels, vous pouvez la cumuler avec une petite activité sans excéder 30 % du SMIC pour une personne seule et 50 % du SMIC pour un couple.

* Stupeur à lʼannonce par le Premier ministre du calendrier de ses 155 réformes ! Les mesures de la loi d’adaptation de la société au vieillissement censées entrer en application mi-2015, sont désormais programmées pour le premier trimestre 2016. Colère, indignation…, les qualificatifs ne manquent pas pour traduire les sentiments des retraités FO face au dédain, à lʼirresponsabilité avec lesquels leurs besoins sont pris en compte. Sans parler du sentiment dʼêtre floués, car la CASA, elle, est bien prélevée depuis avril 2013 sur les retraites imposables.

Les étrennes du gouvernement au patronat

* La Contribution sociale de solidarité des Sociétés (C3S) qui est un impôt sur le chiffre dʼaffaires, sera réduite de un milliard dʼeuros dès 2015. Ce cadeau sera renouvelé en 2016 et 2017 avec une réduction de lʼimpôt sur les sociétés.

* Allocations familiales : réduction des cotisations patronales dʼallocations familiales pour les rémunérations inférieures à 1,6 fois le SMIC, soit 3,45 % au lieu de 5,25 %.

* Sécurité sociale : le « zéro charge » entre en vigueur au niveau du SMIC. Les entreprises qui paient leurs salariés au SMIC sont exonérées de toute cotisation de Sécurité sociale.

* CICE : le Crédit dʼimpôt pour la compétitivité et lʼemploi entre dans sa deuxième phase : la baisse du coût du travail est portée de 4 % à 6 % sur les salaires allant jusquʼà 2 800 € nets par mois (9 % dans les DOM).

* Le « Pacte de responsabilité et de solidarité » permet de faire un cadeau aux entreprises : plus de 6,5 milliards de prélèvements en moins pour les entreprises en 2015.

Des surprises pour 2015 : les cadeaux empoisonnés du Père Noel
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos


Voir le profil de FORCE OUVRIERE - BOLLORE LOGISTICS sur le portail Overblog

Commenter cet article